• 31 décembre 2013

Alors que le Conseil et le Parlement européens viennent de se mettre d’accord sur les principales dispositions de la révision de la réglementation F-Gas,  l’AFCE est heureuse de vous informer de la publication d’un rapport qu’ils ont commandité avec le soutien de l’ADEME et d’UNICLIMA sur les

Alternatives aux HFC à fort GWP dans les applications de réfrigération et de climatisation

Cette étude, lancée en juin 2013, a été réalisée par le Consortium EReIE, ARMINES et CEMAFROID piloté par Denis Clodic, Expert, ancien directeur du Centre d’Energétique et Procédés de l’Ecole des Mines de Paris et PDG de EReIE.

Ce rapport présente de façon très lisible et claire toutes les alternatives actuellement existantes ou en cours de développement, par application, tant en fluides qu’en technologies. 23 fiches « applications » permettent d’un coup d’œil de juger de la viabilité, de voir les avantages et inconvénients de telle ou telle solution et de découvrir les possibilités et freins qui se présentent pour la modification ou le remplacement des systèmes fonctionnant avec des fluides HFC.

Sont également présentées les normes et réglementations qui peuvent influencer les choix des décideurs. Il est remarquable de noter que beaucoup d’alternatives mettent en jeu des fluides plus ou moins inflammables dont la mise en œuvre requerra des questionnements et un alignement des normes, notamment en matière de sécurité.

Tous les types de fluides frigorigènes, synthétiques (HFC, HFO) et naturel (ammoniac, CO2) sont nécessaires pour répondre à l’ensemble des applications variées du froid et du conditionnement d’air. Le niveau de température requis, la performance énergétique, la sécurité, le coût total d’opération sont des facteurs dominants dans le choix d’un fluide frigorigène. Cependant quel que soit le fluide, chacun doit faire en sorte que la conception des systèmes et leur exploitation génèrent le moins de fuites possible et que la mise en œuvre d’alternatives facilite la diminution des émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre.

Notre président, Bernard PHILIPPE, déclare : « cette nouvelle étude va permettre à tous les acteurs de la filière réfrigération et du conditionnement d’air  de guider  leurs choix pour de futurs investissements, en neuf comme en rénovation, tant pour les utilisateurs (froid commercial, industriel, climatisation) que pour les industriels qui conçoivent, fabriquent, installent et entretiennent ces équipements »

Le document de 130 pages ainsi que les fiches applications au format A3 sont publiés ici au format PDF en langue française   et vont ainsi permettre à de nombreux professionnels et utilisateurs de faire des choix en connaissance de cause.

Une version anglaise de l’ensemble est disponible sur ce même site dans l’article en anglais à propos de ce dossier dans les actualités Européennes.

Télécharger le rapport final en anglais : « Alternatives to high GWP HFCs in refrigeration and air-conditioning applications »