Beaucoup d’échanges très fructueux ! Voila, résumé, les commentaires les plus fréquents reçus juste après la fin de cet évènement qui a rassemblé plus de 150 personnes  venant de tout l’hexagone et même au delà pour parler de l’avenir des fluides frigorigènes et de leur mise en oeuvre.

Accueillis par M Marty, président de l’U.E.C.F., qui a mis à notre disposition l’auditorium de la FFB, nous avons pu apprécier les présentations sur la F-Gas faites par Arno Kaschl de la Commission Européenne puis Bernard Philippe président de l’AFCE.

Les discussions et questions sur le contenu de la prochaine révision de la F-Gas ont été nombreuses et l’industrie du Froid et du Conditionnement d’Air est inquiète des dispositions d’interdiction et de restriction dont il est question aujourd’hui. l’AFCE toujours très volontaire dans ses choix environnementaux a l’impression que les pouvoirs publics veulent aller plus vite que ce que les professions du Froid et les utilisateurs peuvent faire ou accepter.
Puis Denis Clodic, dans un discours toujours aussi limpide, a présenté les réelles possibilités de diminution d’utilisation et consommation des HFC en fonction des choix réglementaires qui pourront être faits.

Après les présentations du MEDDE surles rappels réglementaires et une nouvelle fiche d’intervention fusionnée avec le BSD pour les fluides frigorigènes par S. Just et la présentation de T. Novarese sur les dispositions réglementaires lièées aux déchets, un cocktail déjeunatoire a permis à chacun de se restaurer et surtout de continuer les discussions parfois enflammées commencées dans la matinée.

L’après midi  -plus technique – a été consacrée au retour d’expérience de plusieurs industriels lors de leur transformation d’installations au R22 par des retrofits ou des modifications plus conséquentes, voire de nouvelles installations. Auparavant Mme Barrault du CE&P a fait un brillant état des lieux des banques de HCF  encore présentes – près de 6 000 tonnes – et les producteurs et distributeurs ont présenté les solutions de fluides à plus bas GWP que ceux actuellement utilisés.

Les discussions ont continué encore après la fin des débats et se poursuivront encore pendant de nombreux mois à propos de la F-Gas.

Rendez vous est pris pour l’année prochaine où les sujets concernant les fluides frigorigènes ne manqueront pas.

Comments are closed.