Les hydrocarbures déconseillés dans les climatisations automobile

L’agence de l’Environnement américaine US EPA, les fabricants de véhicules et les fournisseurs de climatisation automobile du monde entier viennent de publier un communiqué qui met en garde les utilisateurs sur les gros dangers d’utiliser de tels fluides frigorigènes pour faire fonctionner leur climatisation automobile.

Les différentes organisations précisent que l’utilisation de HC en remplacement du CFC R12 ou du HFC R134a n’est pas autorisée par les fabricants du matériel original que ce soit pour les voitures particulières, les bus ou les camions.

« Les climauto rechargées aux HC sont dangereuses, car le fluide est hautement inflammable et explosif et les circuits n’ont pas été conçu pour ce type de fluides frigorigènes. »

« La responsabilité des usagers est de faire vérifier leur climauto par un spécialiste et de s’assurer que la recherche et la réparation des fuites soient réalisés avant de recharger le circuit ».

Le R12 est déjà interdit par le protocole de Montréal, car il est destructeur de la couche d’ozone et les systèmes actuels au R134a doivent être rechargés exclusivement avec ce fluide.

Bien que les fabricants de HC dénient à l’US EPA le droit d’interdire l’usage de ces fluides en rechargement de systèmes au R12 ou R134a, il n’existe aucune preuve de la sécurité d’utilisation des HC en climauto. Aucun fabricant de véhicules ne veut prendre la responsabilité d’accepter de tels fluides dans les systèmes de climatisation.

Téléchargez le communiqué de presse original en anglais

{backbutton}