Ratification du protocole de Kyoto

La Russie vient de signifier au secrétaire général des Nations Unies sa ratification du protocole de Kyoto. Grâce à cet ultime accord , le protocole va pouvoir entrer en vigueur dès le 16 février 2005 pour les 128 parties en présence.

C’est une période de flottement qui s’achève ! La prochaine conférence des parties à Buenos Aires va permettre à tous de promouvoir ce protocole et les technologies et politiques innovantes qui vont en découler.
L’entrée en vigueur au 16 février signifie que
1) 30 pays industrialisés vont être légalement obligés de réduire leurs émissions aux niveaux fixés
2) Le marché international des échanges d’équivalent carbone devient réel.
3) Le mécanisme de développement durable devient actif qui pousse les pays développés à investir sur de nouveaux projets dans les pays en voie de développement
4) Le fonds d’adaptation du protocole va devoir se préparer à assister les pays souffrants d’effets néfastes dus au changement de climat.