086218b2ac4369b7cefd2acbee0be8b1

Un concept économe

la création d’une installation frigorifique nécessite la prise en compte de nombreux critères. Aujourd’hui beaucoup d’investisseurs ne voient que leur cout direct lié à l’achat et la mise en place de l’équipement nécessaire à son besoin.

Le rôle du BE est de présenter différentes solutions en donnant les avantages et inconvénients sur tous les plans et pas seulement le financier :

  • Technique
  • Environnement
  • Energétique (consommation)
  • Maintenance ( facilité et nécessité )
  • ……..

De nombreuses options existent parmi lesquelles le BE et son client final doivent faire des choix.

Exemple : Réduire la quantité de fluides frigorigènes dans un système, c’est par exemple choisir un système indirect ou des composants moins volumineux; Celà implique une perte de niveau de température (en général 2-3°C) , mais confine le fluide dans les locaux techniques, facilitant leur maintenance et donc les coût associés et limitant les possibilités de fuite ou de perte.

Le choix d’une meilleure efficacité énergétique est prépondérant : une installation qui coûte 100 et consomme 50 par an sera bien plus chère à la longue qu’une installation qui coute 110 mais consomme 40 par an !!! Souvent hélas, les budgets d’investissment et de fonctionnement ne sont pas dans les mêmes mains, et pourtant – in fine – ils appartiennent bien à la même entreprise et se retrouvent dans le bilan.

Le responsable environnement de l’entreprise doit être un interlocuteur du BE , car il a accès aussi bien aux techniciens qu’aux financiers et décideurs de l’entreprise pour figer les choix lors d’un investissement.