Trafic de Fluides frigorigènes démantelé

L’équivalent de 19 tonnes de substances appauvrissant la couche d’ozone, R 12 et autres R 113 ont été saisies à Saint-Pétersbourg en provenance de Chine.

La Revue Pratique du Froid nous informe, que comme le rapporte le site Internet d’Interpol, quelque 1150 bouteilles de fluides frigorigènes de contrebande ont été interceptées dans le port de Saint-Pétersbourg en Russie. Derrière des substances déclarées comme inoffensives pour la couche d’ozone (du R 134a selon certaines sources), les services des douanes et les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur en charge de la corruption ont découvert, après analyses, toutes sortes de fluides interdits en Russie (R, 12, R 113…) ou soumis à autorisation (R 22 et R 141b). La presse russe a aussi évoqué du chlorure de méthyle (R40) qui aurait provoqué des explosions mortelles dans le pays l’an dernier.

Une enquête est en cours pour rechercher les personnes à l’origine de ce trafic en provenance de République populaire de Chine.  Cette information  reprise sur le site du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE ou Unep en anglais) met en exergue l’importance de la contrebande qui sévit actuellement dans la région Asie Pacifique. Le PNUE met en place des actions pour tenter de lutter contre ce commerce illégal très florissant.